Qualité Tourisme
 
Accueil > Découvrir > Passionnément Culture > Musée GOYA
 
Musée Goya, musée d'art hispanique unique en France


Le musée Goya est installé dans une partie de l'ancien évêché de Castres dont les plans ont été dessinés par Jules Hardouin-Mansart, l'un des architectes de Versailles.

Si le musée existe depuis 1840, c'est le legs Briguiboul de 1894 à la Ville qui détermine sa vocation hispanique. Peintre et collectionneur, ébloui par les grands maîtres espagnols, il acquiert de nombreuses oeuvres de qualité dont celles de Goya : "L'Autoportrait aux lunettes", "Le Portrait de Francisco del Mazo", une série de gravures : "Les Caprices" et "L'Assemblée des Philippines".

En 1949, une série de dépôts prestigieux du Louvre vient confirmer cette spécialisation : "Le Portrait de Philippe IV" de Velázquez, "La Vierge au chapelet" de Murillo. Depuis, le musée de Castres n'a cessé de s'enrichir et, plus particulièrement, ces vingt dernières années faisant de ce lieu, unique en son genre, une référence pour apprécier la création en Espagne, de l'Antiquité au XXe siècle.

Musée Goya, musée d'art hispanique unique en France

Du Gothique international à la Renaissance

Le XVe siècle voit l'émergence en Europe du style Gothique international dont "Le retable de Saint Martin" du Maître de Riofrio (dépôt du Musée de Cluny) offre un bel exemple.


Le Siècle d'Or : du Maniérisme au Baroque

Toute la richesse des différents courants artistiques de ce XVIIe siècle est incarnée par des artistes prestigieux tels que Velázquez, Zurbarán, Cano, Murillo... L'oeuvre de ce dernier "La Vierge au chapelet" est un dépôt du Musée du Louvre.

Le Siècle des Lumières et le courant romantique

Francisco Goya (1746-1828) est pleinement issu de cette pensée humaniste des Lumières du XVIIIe siècle européen. En appréhendant les différents courants artistiques de ce siècle, Goya reste une exception. Sa personnalité, la variété de son inspiration et l'universalité de ses créations le placent dans une sphère propre aux grands génies de la peinture. Il est ainsi considéré comme l'un des plus grands peintres espagnols.

La Modernité en Espagne

La période de renouveau culturel, située entre 1880 et 1936, qualifiée "d'âge d'argent", voit l'émergence de toute une génération d'artistes : Sorolla, Uranga, Picasso dont l'oeuvre "Buste d'homme écrivant" est un dépôt du Musée Picasso.

Autres collections


Le Musée possède également :
  • des oeuvres d'artistes français ayant copié ou interprété des peintres espagnols du Siècle d'Or. Citons, notamment l'oeuvre de Fantin-Latour "Le Jeune mendiant d'après Murillo".
  • une collection de monnaies hispaniques qui s'étend de la période celtibère (IIe-IIIe siècle avant J.C) jusqu'au règne de Charles IV (1788-1808)
  • d'admirables sculptures : des statues ibériques en bronze du VIe siècle avant J.C. aux sculptures baroques en bois polychrome.
  • une collection d'armes, la salle René Gayral, composée de 400 pièces d'armement léger.