Qualité Tourisme
 
Accueil > Découvrir > Passionnément Patrimoine > Le carillon de N-D de La Platé
 
Le Carillon de Notre Dame de La Platé, à Castres



Combien de cloches possède le carillon de la Platé?


Castres a le rare privilège de posséder un carillon qui n'a jamais cessé de chanter depuis son installation en 1847. Il fait partie de l'église Notre Dame de la Platé qui date de 1755. C'est la cinquième église construite sur cet emplacement. De cette époque ne subsiste que la plus grosse cloche, Louise, qui provient de l'ancien temple protestant détruit en 1685.
En 1972 on assiste à la réfection du beffroi du carillon, de toutes les boiseries intérieures, du clavier et des jougs de volée. De 15 cloches, le carillon passe à 24 cloches en 1976, à 33 en 1988, puis à 34 en 2017. Le clavier de type traditionnel flamand dit "à coup de poing" se trouve sous les cloches.
La tradition campanaire à Castres est bien établie. Il est l'un des seuls du midi à jouer régulièrement grâce aux carillonneurs bénévoles qui se succèdent à son clavier, sans interruption depuis 1847.

Le Carillon de Notre Dame de La Platé, à Castres

La tradition la plus ancienne rattachée au carillon de notre ville est celle du « Nadalet » qui se déroule du 17 au 23 décembre à 18 h 30. Concert tous les premiers dimanches du mois de 11h à midi. Occasionnellement, le carillon chante en semaine à midi. L'accès au clocher est libre lorsque le carillon chante.
Les personnes peuvent se rendre au pied du clocher et pourquoi pas gravir les 120 marches de l’escalier à vis pour admirer le jeu de main de nos carillonneurs, surprise garantie avec, en prime, une vue sur Castres.

Consulter le site du Carillon